Historique du projet form@HETICE

Genèse

Initié en 1999 par le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le projet form@HETICE a pour objet d'encourager et de promouvoir au sein de l'enseignement supérieur (Hautes Écoles de la Communauté Française) l'utilisation pédagogique et critique des Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Éducation (TICE) dans les pratiques des enseignants.

Dans un premier temps, il s'adresse à l'ensemble des enseignants des catégories pédagogiques des Hautes Écoles de la Communauté française de Belgique, tous réseaux d'enseignement confondus.

Actuellement, il est financé par le Fonds Social Européen et est géré par le CRIFA de l'Université de Liège. Depuis 2007, il s'étend aux enseignants des Hautes Écoles appartenant à d'autres catégories, par exemple les catégories économique (comptabilité, commerce extérieur…), paramédicale (logopédie, soins infirmiers…) et sociale (assistant(e) en psychologie, assistant(e) social(e), communication…).

L'objectif général d'une utilisation pédagogique et critique des TICE dans les pratiques des enseignants des Hautes Écoles implique la mise en œuvre d'un dispositif d'information, de formation, d'échanges… dont les actions principales sont détaillées sur ce site.

Le projet HETICE est une prolongation du projet form@HETICE, développé à partir d'une analyse de besoins de formation, menée en 1999. Compte tenu des résultats d'évaluation, il a été décidé de continuer le projet, en favorisant le développement du réseau existant.

Dates importantes

Décembre 1999

Madame la Ministre Dupuis commande une recherche sur la construction d'un curriculum de formation continuée des formateurs d'enseignants à un usage critique des Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Éducation.

Des réunions de travail avec six départements pédagogiques des Hautes Écoles (Haute École Lucia De Brouckère, Haute École Léonard de Vinci, Haute École de la Communauté française de Mons, Haute École Provinciale Mons-Borinage-Centre, Haute École Charlemagne, HENAC) ont abouti en juin 2000 à un scénario de formation original et novateur financé par le Ministère de l'enseignement supérieur et par le Fonds Social Européen (Deschryver et Charlier, rapport 2000).

De novembre 2000 à mars 2001

Le chantier prend forme d'un projet form@HETICE. Cette étape consiste en un travail de préparation, d'analyse des besoins, de négociation du cadre du projet, d'équipement, de définition des objectifs.

De mars à octobre 2001

Les actions concrètes sont menées sur le terrain : offres de formation, installation des cybercentres, les échanges entre les HE, début des actions d'accompagnement de projets.

D'octobre 2001 à décembre 2003

Le projet se poursuit par la création de chantiers collaboratifs, les actions de formation pour les collègues, la seconde phase d'équipement. Ces actions sont gérées conjointement par le département Éducation et Technologie des Facultés Universitaires Notre Dame de la Paix à Namur et par le Service de Technologie de l'Éducation de l'Université de Liège pour le réseau officiel.

En 2002-2003

Le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique commandite une recherche afin d'évaluer les actions entreprises (Gérard, Fontaine et al., rapport 2003).

En 2004

Le projet continue à bénéficier du soutien du Fonds Social Européen jusqu'en décembre 2006. Il est géré par le Service de Technologie de l'Éducation de l'Université de Liège. L'objectif final est la pérennisation des actions du réseau form@HETICE.

À partir de janvier 2007

Une cellule de pérennisation des actions du projet form@HETICE initial est mise sur pied.
Cette cellule est composée de représentants d'une Haute École de chaque réseau, d'un chercheur du CRIFA et est coordonné par Brigitte Denis.

Objectifs :

  • le maintien en activité des outils de communication actuels (site web, liste de diffusion)
  • l'organisation et l'animation de réunions plénières composées de formations aux TICE ainsi que de réflexions et partages autour de thématiques liées aux TICE
  • la capitalisation des ressources issues des réflexions et partages
  • la coordination entre l'offre et la demande, l'organisation, l'animation des formations en Haute École, soit celles déjà prévues, soit celles qui seraient demandées par les Hautes Écoles.

De janvier 2007 à décembre 2013

L'équipe form@HETICE est composée de chercheurs du CRIFA qui, en contact étroit avec au moins une personne ressource de chaque Haute-École (un directeur président, un directeur de catégorie, un coordinateur TIC, un ou plusieurs enseignants…), organisent diverses manifestations parmi lesquelles colloques, formations en école ou encore formation sur le site du CRIFA.
Une école d'été est organisée en août 2013.

En 2014

L'équipe obtient le feu vert pour une prolongation pour l'année en cours avant la rédaction d'un plan de poursuite pour les années 2015 à 2020. Elle définit huit actions auxquelles les Hautes Écoles peuvent souscrire par le biais d'une convention. Ces huit actions sont décrites par ailleurs sur le site.